Transformation récente de Champboisé

En 2011, les Eudistes ont choisi de vendre Champboisé à la Municipalité de L’Ange-Gardien. Toutefois, cette vente se fait à tempérament, sur 10 ans. Ainsi en 2021, la municipalité deviendra le nouveau propriétaire du site. Toutefois, la corporation à but non lucratif (OBNL),  Champboisé continuera d’exister.  La corporation et la municipalité de L’Ange-Gardien ont déjà développé d’excellentes collaborations pour satisfaire aux besoins des uns et des autres.

 

Valeurs

Champboisé, une vision fondée sur des valeurs!

Champboisé et son personnel remplissent leur mission en mettant tout particulièrement en pratique les valeurs suivantes :
L’accueil de toute personne;
L’ouverture et le respect du cheminement de chaque personne;
Le silence, le contact avec la nature et la simplicité;
Le service et la liberté;
L’esprit et les valeurs spirituelles.


Mission

Champboisé, une façon de faire!

Champboisé conjugue un ensemble d’éléments pour favoriser une expérience spirituelle avant tout personnelle mais aussi, même si cela peut sembler paradoxal, collective.

Le contenu des entretiens que nous voulons limités, ne vise pas un enseignement théorique mais plutôt des pistes de réflexions pour aider chacun à entrer dans cette expérience avec tout son être, son corps, son esprit et son cœur.

En invitant à lire ou relire le grand livre de la vie dans la nature et dans le monde, cette expérience vise la reconnaissance, puis la célébration de la vie qui s’offre et se donne dans la propre vie de chacun.

La pédagogie et les apprentissages visent à favoriser l’ouverture et l’écoute en faisant silence, en se libérant le corps et l’esprit, en se mettant en marche spirituelle, bref en vivant un moment d’intériorité fait de relecture des signes de la vie dans la nature et dans sa propre vie, de méditation, de prière et de célébration, vécue tant en solitude que lors de rencontre en groupe.

Les expériences de base (initiation) consistent à retrouver et apprécier les rythmes de la vie naturelle, à découvrir la vie comme don gratuit et force créatrice, à faire l’expérience de la guérison, à accueillir le don de la vie.

Les chemins de croissance spirituelle (approfondir, confirmer, progresser) consistent en parcours d’animation inspirée par la Bible, la tradition religieuse et les grands maitres spirituels catholiques ou autres et en parcours d’animation partant des situations problématiques de vie individuelle ou collective.

Les chemins de découverte (s’ouvrir, élargir, enrichir) se font à partir de parcours s’inspirant de traditions religieuses y compris non chrétiennes et de parcours s’inspirant de la relecture de pratiques profanes.


La Corporation

Champboisé a reçu ses lettres patentes, en vertu de la loi sur les corporations religieuses à Québec, le 6 février 2001. Son siège social est situé dans la municipalité de L’Ange-Gardien.

Membres de la corporation

Suite aux décisions prises lors de l’assemblée générale du 9 juin 2008, seul peut être membre régulier de la corporation, avec droit de vote lors des assemblées générale, une personne qui satisfait aux conditions suivantes:

* être majeure et n’être frappée d’aucune incapacité légale quelconque;

* s’engager à respecter les règlements et les politiques de la corporation, tels qu’ils pourront être en vigueur de temps à autre;

* être acceptée par le conseil d’administration de la corporation;

* satisfaire à toute autre exigence déterminée, de temps à autre, par les règlements de la corporation;

Est considéré comme ayant satisfait les conditions précitées;

  1.  les bienfaiteurs ( les personnes ayant fait un don de 100$ et plus durant l’année );
  2.  les bénévoles aussi nommés les « collaborateurs » (les personnes ayant collaborer aux travaux de Champboisé).

Les membres de la corporation, intéressés à devenir membres du conseil d’administration doivent faire parvenir au dit CA une lettre justifiant leur intérêt à Champboisé et préciser leur expérience au moins 7 jours francs avant la date d’élection. Il appartient au CA d’accepter ou non ces propositions et ensuite de les faire approuver par l’assemblée générale. Les personnes  intéressées à postuler peuvent contacter la directrice générale Marie-Joelle Tremblay pour obtenir le formulaire à compléter.

La dernière assemblée générale de Champboisé a eu lieu le 12 juin 2017

Conseil d’administration
Président : Germain Turpin
Vice-présidente : Édith Savard
Secrétaire : Michel Deschamps
Trésorier : Gilles Ouellet, eudiste
Administrateur : Guy Lajeunesse
Administratrice : Édith Bélanger

Partenaire associé: Alain Descarreaux, directeur général et secrétaire-trésorier, Municipalité de L’Ange-Gardien

Afin de préserver la vie privée des membres, si vous souhaitez entrer en contact avec l’une de ces personnes, nous vous proposons d’entrer en communication avec Champboisé au info@champboise.org ou (819- 986-3036). Nous nous ferons un plaisir de transmettre votre courriel ou de donner votre message à qui de droit


Notre histoire

Les fondateurs
Champboisé est originalement une œuvre des Eudistes. Cette communauté de prêtres est une Société de vie apostolique catholique, fondée en France, en 1643, par le prêtre saint Jean Eudes. Elle rassemble des prêtres, des diacres et des laïques, incorporés ou associés qui partagent entre eux leur vie de prière, leurs expériences et leurs engagements apostoliques.

Pour en savoir plus sur les Eudistes, consulter le site de la communauté des eudistes

Un bref regard sur le temps écoulé par Gilles Ouellet, cjm
La première présence eudiste dans l’Outaouais a été réalisée lors de la construction du Séminaire St Jean-Eudes à Limbour. Construit en 1959, il a été fermé et vendu en 1969. Cette première expérience dans le diocèse a incité la communauté a se donner un autre type d’implication dans le milieu. Elle a alors construit une maison sur la rue Claire à Pointe-Gatineau, afin de permettre à ses résidents d’avoir des engagements divers dans le diocèse : enseignement, aide aux paroisses des alentours, accompagnement de nos séminaristes, puis accueil de personnes désirant vivre un temps de retrait, de ressourcement, d’accompagnement personnel.

La naissance de Champboisé
Dans un document présenté au conseil provincial de 1977, les membres de la communauté de la rue Claire propose d’établir progressivement un Centre (lieu) d’animation et de croissance spirituelle qui serait situé, si possible, dans un rayon de 30 milles de Pointe-Gatineau, dans un cadre spécial (nature, espace vert, etc.) et facilement accessible en toute saison.

Sa mission est alors définie ainsi :

Dans la région de l’Outaouais, en relation avec l’Église de Hull et la famille eudiste, promouvoir
dans leurs dimensions individuelles et collectives, le ressourcement, la croissance des personnes et des groupes, spécialement par des sessions d’animation, de réflexion à partir d’expériences de vie et selon l’esprit et les valeurs évangéliques.

En 1977, le père Michel Hébert découvre la ferme d’Edmond Cosgrove. Les Eudistes achètent le terrain. Puis débutent les travaux d’aménagement. Petit à petit, au fil des minces budgets dégagés, commence la construction de deux maisonnettes et la réfection du « pain du jour », ancienne laiterie. L’année suivante, ajout de six maisonnettes et à l’automne, aménagement du rez-de-chaussée de la grange (automne 1979-hiver 1980).

Le premier juin 1980, Monseigneur Adolphe Proulx, en présence du conseil provincial des Eudistes, procède à la bénédiction officielle du lieu.

Développement progressif
Au fil des ans, humblement, la communauté poursuit ses investissements : aménagement du deuxième étage de la grange comme résidence de la communauté (1983) et construction de trois nouvelles maisonnettes. Il est à noter que ce n’est qu’à ce moment qu’une équipe permanente vient occuper la résidence.
En 1985, on voit apparaître sur le terrain l’actuelle salle de rencontre, inaugurée le 19 août par le supérieur général des Eudistes en visite au Canada.

Nouveaux volets de développement
Dans le but de contribuer à une certaine pastorale jeunesse, le centre ouvre, en 1990, un « volet jeunes » pour des groupes de niveau secondaire (16-18 ans) avec la formule du « 24 heures de silence ».
Par ailleurs, pour soutenir des personnes déjà impliquées en pastorale au niveau de leurs motivations spirituelles, le centre offre la possibilité de « longs séjours » (quelques semaines à quelques mois).

A partir de 1995, prenant en compte de l’évolution sociologique récente, le centre accueille une proportion plus élevée de ceux et celles que l’on appelle les « distants » de la pratique religieuse » qui peuvent ainsi y vivre une expérience de solitude et de recueillement.

Nouvelle structure : une corporation
Dans une réflexion globale sur ses structures et la responsabilité de ses œuvres, la communauté des Eudistes entreprend une réorganisation visant à lui donner une structure juridique indépendante.
C’est ainsi que Champboisé, le 12 février 2001, est constitué comme un organisme sans but lucratif en vertu de la Loi sur les corporations religieuses. Champboisé devient alors un organisme indépendant de la communauté des Eudistes et légalement responsable de tout ce qui se passe en son nom. Le terrain et les immeubles sont alors loués, par contrat, afin de faciliter la poursuite de l’œuvre.

2005- Un quart de siècle d’existence.
Ce fut la fête. Les Eudistes, leurs amis et un grand nombre de retraitants ont rendu grâce pour cette belle aventure et prié le Seigneur pour son avenir. Évoquons l’équipe fondatrice: Michel Hébert, Guy Mélanson, Gaston Poulin, Louis-Philippe Pelletier, Claude Lippé et, bien sûr, Thérèse Dufresne. D’autres noms ont suivis. Sans vouloir atteindre à l’exhaustivité citons ceux de Rénald Hébert, André St-Louis, Robert Berger, Gilles Ouellet, René Tousignant, eudistes, mais aussi ceux de madame Anne-Marie Bernard, ceux des communautés des sœurs des Sts-Cœurs de Jésus et Marie et des sœurs des servantes du St-Cœur de Marie de Beauport, des sœurs Micheline Lord et Réjeanne Bolduc.
Comme à toutes les autres périodes de l’histoire de son histoire, Champboisé devra continuer de se retrousser les manches et dessiner bien concrètement cet avenir pour répondre aux besoins de vie intérieure et spirituelle du temps présent.

2010-Champboisé organise une fête du 30ième anniversaire

Gilles Ouellet produit alors un livre du 30 ième anniversaire de Champboisé composé de recueils de texte de divers auteurs (Jean Vanier, Henri Le Saux, Jacqueline Kelen, Alphonse et Rachel Goettmann, Christiane Singer, Anselm Grun, Bernard Besret, Jacques Gauthier, Marcel Driot, etc.) et de témoignages de nos visiteurs et retraitants.

L’ensemble de ces recueils de texte et témoignages se trouvent aussi sur le site facebook de Champboisé dans l’album  » Livre du 30ième anniversaire »

2011- Vente de Champboisé à la Municipalié de L’Ange-Gardien sur une période de 10 ans

Les Eudistes ont choisi de vendre Champboisé à la Municipalité de l’Ange-Gardien. Toutefois, cette vente se fait à tempérament, sur 10 ans. Ainsi en 2021, la municipalité deviendra le nouveau propriétaire des lieux.

 


Équipe de travail

Personnel de la corporation:
Directeur : Mme Marie-Joelle Tremblay
Responsable de l’accueil : Roseline Lemieux
Responsable de l’entretien : Stéphane Auger
Personnes à l’accueil et à la sécurité pendant les fins de semaine: Stéphane Auger et Marie-Joelle Tremblay, résidents à la Maison d’accueil.


Collaboration avec la municipalité L’Ange-Gardien

Collaboration avec la municipalité L’Ange-Gardien

La municipalité de L’Ange-Gardien est un partenaire privilégié puisqu’elle a acheté à tempérament, sur 10 ans, le site de Champboisé. C’est ainsi qu’en 2021, la municipalité deviendra le nouveau propriétaire des lieux.
Depuis son achat à tempérament, la municipalité à entrepris divers travaux d’amélioration des infrastructures de Champboisé, dont la préservation de la maison patrimoniale de M. Edmond Cosgrove, le fermier d’origine Irlandaise, qui a vendu sa ferme aux Eudistes! Pour la petite histoire, après la vente de sa ferme, M. Cosgrove, premier fermier sur ce terrain, a continué de vivre dans sa maison patrimoniale jusqu’à sa mort, ce qui veut dire pendant 20 ans de la vie de Champboisé.

Au cours de l’été 2015, la municipalité a doté Champboisé d’un vaste stationnement. Ce stationnement a contribué à améliorer les accès au site lors des événements majeurs organisés sur le site de Champboisé, par la municipalité de L’Ange-Gardien, dont : Les éditions du symposium d’art visuel « Traces » qui en seront à leur 4ième édition, du 15 au 17 septembre 2017 et les inoubliables fêtes de l’Halloween de L’Ange-Gardien.

Afin de consolider nos collaborations, M. Alain Descarreaux, directeur général et secrétaire-trésorier de la municipalité de L’Ange-Gardien devient un partenaire associé du conseil d’administration de Champboisé. Alors que Mme Marie-Joelle Tremblay, directrice générale de Champboisé devient membre partenaire du comité de planification de Champboisé à la municipalité de L’Ange-Gardien.

À l’été 2016, la municipalité de L’Ange-Gardien a ajouté un superbe quai aux infrastructures de Champboisé permettant ainsi que s’organisent des sorties en canot Rabaska ou éventuellement en kayak et un accès à la rivière Du Lièvre.

D’autres travaux d’amélioration des infrastructures de Champboisé sont prévus par la municipalité pendant les années à venir.

Les intéressés pourraient consulter les archives de la municipalité pour connaître précisément le libellé de la résolution adopté à l’unanimité le 5 mai 2014. Cette résolution porte le numéro 2014-05-385 et est intitulé « Approbation de la mission et des grandes orientations futures de Champboisé ».

Voici ce que dit cette résolution de la Mission de Champboisé
 » La Mission de Champboisé est d’offrir, à perpétuité, à la collectivité de L’Ange-Gardien en priorité, mais également à la collectivité en général, un site dédié à la pratique d’activités récréatives, familiales, culturelles, éducatives, communautaires et d’interprétation dans le respect des valeurs qui sont associées au site soit la quiétude, l’accessibilité ainsi que la protection et la conservation de l’environnement et du patrimoine historique, naturel, sylvicole et agricole. »

La dite résolution nomme ainsi les grandes orientations
1. Préserver et mettre en valeur le patrimoine historique, agricole, naturel et sylvicole du site;
2. Mettre en valeur le potentiel récréatif, culturel et touristique du site tout en préservant sa quiétude et son caractère paisible;
3. Offrir à la population une gamme d’activités ou d’événements récréatifs, familiaux et communautaires sur le site tout en préservant sa quiétude et son caractère paisible;
4. Assurer à perpétuité, la préservation et la gestion du site au bénéfice de la collectivité.